mékong Plus, accueil

mékong Plus, accueil

tout savoir sur le développement communautaire de Mékong Plus

Combien ça coûte ?

Faire beaucoup avec peu, c'est le défi de Mékong Plus !
Voici quelques exemples de nos actions qui ne coûtent pas grand-chose mais qui améliorent le quotidien grandement.

Le microcrédit

Je soutiens !

1er prêt de 50-80€ par projet.

Le programme touche aujourd'hui près de 4500 ménages extrêmement pauvres (prêts individuels) On observe alors le plus souvent une augmentation rapide des revenus: de 20 à 50% en 1 an! (

plus de 8000 ménages sont déjà sortis d’affaire mais toujours suivis pour éviter une rechute).

Les bourses scolaires

Je soutiens !

22€/an/enfant.

Parfois, les plus pauvres ne peuvent plus se permettre de payer les frais scolaires et décrochent. Nous fournissons des bourses à environ 3.700 enfants. Chaque année en septembre, plus de 100.000 villageois participent à la "course pour la solidarité" et récoltent 21-23.000€.

La santé à l'école

santé à l
Je soutiens !

0,7€/enfant/an

212 écoles et 68.000 enfants participent. Le soutien de Mékong Plus par enfant et par an est de 0,7 € mais les parents et les écoles contribuent bien plus. Les enseignants sont formés à la pédagogie active, les enfants travaillent en groupe, des jeux et du concret. Chaque semaine ils se brossent les dents à l'école. Un suivi précis a prouvé un impact énorme sur la santé.

Je soutiens !

Sortir un ménage de la grande pauvreté: 73€/an.

Approche globale pour aider un ménage ultra pauvre (environ 0,5 € / personne/ jour) à s'en sortir en 3-4 ans: bourse scolaire, agriculture ou petit business, micro crédit, logement et santé... Plus de 4.500 familles sont actuellement aidées, avec une augmentation des revenus de 25%/an en moyenne, soit +228 €/famille/an d’augmentation. Plus de 8000 sont déjà sorties d’affaire et sont suivies pour éviter une rechute.

La lutte contre l'extrême pauvreté

Grande Pauvreté - Mékong Plus

Latrines et puits propres

un puit Mékong Plus
Je soutiens !

aide de 30€/ménage.

Les gens veulent des solutions concrètes. Au début, dns les nouveaux villages, beaucoup n'avaient pas de latrines ou de puits. Aux familles pauvres, une aide est donnée pour la construction. Chaque année plus de 600 ménages s'équipent ainsi. Une évaluation a montré que 90% des nouveaux puits et latrines étaient parfaitement propres. Le taux d'infection par les vers est tombé de 90% à 6% dans le projet le plus ancien.

Ils sont à nos côtés

  • aide au Vietnam
  • albatrosB
  • Swiss Philantropy
  • Terre d'Oc
  • logo TrybaNB
  • fondation roi baudoin
  • luxdev
  • whole planet foundation
    • BNP Paribas
  • PartageNB
  •  
 
Ainsi que Somocom - la Fondation AnBer - le Canton de Genève, ect .

Aller au haut